Le Temps d'une icône

Présentation

Dans une  petite chapelle d’un village de Haute-Savoie  une exposition très particulière avait été organisée.

Il s’agissait de faire connaître aux visiteurs des tableaux d’un genre spécial  que l’on appelle : des icônes.

De quoi s’agit-il ?

Une icône vient du mot grec qui veut dire : image.

Dans la tradition chrétienne, il s’agit  de la représentation de personnages  saints.

L’icône possède un sens religieux profond qui la différencie de l’image pieuse.

                            En devenant tableaux de vénération pour les fidèles, les icônes ont été soumises, dès le  VIIIe siècle à de sévères contraintes artistiques  (Sources d’inspiration traditionnelle, rigueur du trait, jeu des couleurs etc..).

Rien ne s’est perdu, bien  au contraire, car il y a une étonnante continuité dans cette peinture dédiée à la gloire de Dieu.

 

Stop Musique

Quand  Céline Frébault est entrée  dans cette petite  chapelle, elle  a tout de suite  ressenti une énergie d’amour et une grande sérénité devant les icônes exposées.

Que dire, que faire face à tant de beauté ? On ne peut que se laisser emporter dans cet élan vers Dieu qui se passe de mots puisque cette peinture parle directement à notre âme.

Céline avait trouvé sa voie.

Elle parla, alors, à l’artiste qui avait réalisé tous ces tableaux et un courant spirituel passa immédiatement  dans cette communication.

Il fût si important que l’artiste accepta de lui donner des cours pour une formation personnalisée.

 Elle prit donc plus de cinq années de cours avec cette iconographe et apprit les diverses techniques du dessin , de la pose de l' or ainsi que de la peinture.

L’icône est une écriture, dont l’apprentissage est très long et dont il faut respecter les différentes règles.

Elles sont peintes selon la tradition la plus ancienne, à la Tempera.

 L’icône est une prière  et  plus la foi est grande, plus le résultat  est à la hauteur de la dimension spirituelle que l’on souhaite exprimer.